Masques 100% coton BIO

Ton dressing idéal

Publié le dimanche 6 juin 2021 par Izaure

6 minutes de lecture

Pourquoi trier son dressing ?

Faire un état des lieux de ton placard te permettra très rapidement de reconnaître la pile de vêtements que tu portes régulièrement de celle que tu ne portes jamais. C’est également un moyen très efficace d’identifier « pourquoi » tu es plus à l’aise dans certains vêtements par rapport à d’autres. Tu verras que faire du rangement dans son dressing permet aussi d’en faire dans sa tête et ça fait du bien ! Et si tu es ici, c’est que tu as envie de faire un bon gros tri dans ta garde-robe, alors bienvenue à toi !

C’est bien de savoir ce que l’on aime ou ce que l’on n’aime pas. En revanche, c’est aussi très intéressant de comprendre pourquoi, n’est ce pas ? Sans le pourquoi, on ne peut comprendre le cheminement et on a donc tendance à refaire les mêmes erreurs.

Pour cet exercice, il va falloir prendre le temps de regarder, toucher, décrire et même réessayer les pièces s’il le faut. Cela t’aidera probablement à ne pas t’arrêter à la fameuse phrase « Je ne l’ai jamais aimé, ça ne me va pas » mais d’aller plus loin en essayant de comprendre ce fameux « pourquoi ». 

L’objectif est d'avoir dans ton dressing uniquement des pièces qui te ressemblent et dont le potentiel sera pleinement exploité avec le temps. Concernant les pièces qui n’auront pas la chance d’avoir leur place dans ta garde-robe, pas de panique, on leur trouvera de quoi leur donner une seconde vie. 

Si tu ne sais pas encore identifier les vêtements (en termes de couleurs, matières ou formes) qui te correspondent et que tu es intéressé pour le découvrir, on t’invite tout d’abord à aller jeter un œil à notre petit guide composé de trois tests à réaliser chez toi.

Et maintenant, si tu es prêt à attaquer, c’est parti !

Se préparer

Prends le temps de bien lire toutes les consignes pour être sûr de bien réussir ta tâche !

Trier ses vêtements

  • Commence par sortir tous les vêtements de ton placard et tris-les en trois tas en fonction de leur fréquence d’utilisation. Fouille bien partout, il y en a toujours un qui se cache quelque part...
    • Régulièrement : au moins 1 fois tous les 15 jours,
    • Occasionnellement : 1 fois par mois voire tous les 2 mois.
    • Jamais : 0 + 0 = la tête à TOTO.

Si tu as des pièces dédiées à des évènements particuliers (mariage, cocktail, festival, etc) alors celles-ci ne comptent pas vraiment dans l’étude. On n’est pas des sadiques non plus, il n’y a pas de mal à avoir deux ou trois pièces de soirées dans son placard qu’on ne met qu’exceptionnellement. En revanche, si tu en as une trentaine et que tu n’es pas organisateur de soirée, pose-toi la question, si tu n’es pas dans l'abus ? Si si, sérieusement… 

  • Ensuite pour chaque tas, regroupe les vêtements par catégorie : hauts, robes, pantalons, jupes, combinaisons, accessoires, etc. Cela va t’aider à t’organiser pour l’étape suivante.

Maintenant que tes trois tas sont devant toi, la question à laquelle on va chercher à répondre ensemble est la suivante : pourquoi portes-tu certains vêtements plus souvent que d'autres ? Ne t’inquiètes pas, on t’a concocté une petite liste de questions à suivre pas-à-pas pour pouvoir y répondre.

Petits conseils avant de commencer :

→ Si tu as un doute sur un vêtement, tu peux te créer une pile « Voir plus tard » que tu pourras traiter à la fin de ton tri.  

→ Si pour une pièce tu te dis « Oui mais un jour, je finirais peut-être par le porter »  alors ALERTE : un vêtement que tu n’as pas porté pendant au moins un an a clairement sa place dans la pile de vêtements que tu ne portes jamais. Pour le moment, il n’y pas d’utilité à penser au futur, c’est l’instant présent qui compte. 

→ Si tu n’es pas sûr, prends le temps de porter le vêtement entre trente minutes à une heure afin de le tester sous toutes ses coutures.

→ Quand tu décris le vêtement, opte plutôt pour des arguments détaillés au niveau de sa forme, sa couleur, sa matière et du ressenti que tu as en le portant.  Par exemple, plutôt que de dire « le vêtement ne me va pas », tu peux être plus précis en précisant pourquoi il ne te va pas : « le vêtement est trop cintré ou trop large ». Prenons un autre exemple : au lieu de dire « je n’aime pas cette couleur », tu peux déjà spécifier la couleur et préciser ce que tu ressens en la portant « Le vert pâle me donne un air malade, ce n’est pas une couleur qui me met en valeur ».Un dernier ? On ne dit pas « Je n’aime pas cette matière » mais plutôt « La matière (précise laquelle) me fait transpirer et m'empêche d’être libre de mes mouvements ».

→ Pour que l’issue de ses tests te servent et que tu en fasses ressortir le meilleur, on a spécialement conçu un Journal de bord Izaure que tu peux télécharger ici. Il te servira à la fois pour noter tes analyses et résultats afin de les avoir toujours sous le coude et à la fois pour te présenter le catalogue de tissus et formes disponibles dans notre outil de création. Pour une expérience optimale, on te recommande de faire ce test depuis un ordinateur. Tu peux aussi tout à fait utiliser une feuille simple si tu préfères. Tu verras que créer et porter les vêtements qui te ressemblent n'aura jamais été aussi simple !

Analyser son tri

  • Dans chaque tas, sélectionne au minimum 5 à 10 vêtements (si tu veux en faire plus, tu peux). On te recommande d’avoir plusieurs typologies de vêtements dans cette sélection (haut, pantalon, jupe, veste, etc). Les accessoires ne doivent pas être inclus.
  • Pour chaque vêtement sélectionné dans chaque tas, pose-toi les questions suivantes :
    • Comment te sens-tu avec le vêtement porté ? 
    • Es-tu plutôt à l’aise ? 
    • Te donne-t-il confiance en toi ? 
  • Ensuite, prends le temps de regarder et décrire ses formes, sa matière et ses couleurs. Prends note de ce qui te plaît et te déplaît tout particulièrement dans celui-ci.
  • Fais maintenant de même avec les autres vêtements des 3 piles. 

Et maintenant ?

Maintenant que tu as fait ton tri et identifier les raisons pour lesquelles tes vêtements se trouvaient dans chacun de tes tas, il est temps de boucler la boucle. 

Premièrement, on espère que cette réflexion de prendre le temps de toucher, ressentir le vêtement une fois porté et tester ta liberté de mouvement t’a plu et t’a apporté une autre technique d’approche pour identifier si un vêtement te convient ou pas. N’oublies pas qu’un vêtement est comme une seconde peau et devrait tout simplement refléter qui tu es et non pas ce qu’on te dit d’être. 

Deuxièmement, au sujet de la pile de vêtements que tu portes régulièrement, il est temps de lui trouver une place bien au chaud dans ton dressing. Bien que tu ne dois pas forcément avoir toute la gamme de couleurs, matières ou formes parmi ces pièces, elles pourront quand même te servir d'indicateurs auxquels te référer pour tous tes prochains achats. 

Troisièmement, au sujet de la pile de vêtements que tu ne portes qu’occasionnellement, il est temps de faire un choix pour ces pièces. Compte-tu les garder ? Si oui, essaye de ne pas en avoir beaucoup et garde uniquement des pièces coup de cœur ! 

Et enfin, concernant les pièces que tu ne portes jamais, il est temps de leur préparer un nouvel avenir. Voici plusieurs possibilités : 

  • Tu peux les réparer : Un bouton est tombé, la fermeture éclair est cassée, ton haut est troué, pas de soucis, tu peux toujours les réparer. Il existe pleins de tutos en ligne si tu veux tester par toi-même et heureusement, il existe aussi des couturiers un peu partout en France qui pourront aussi t’aider (exemple : Tilli couture).
  • Tu peux les transformer : Hé oui, tu peux totalement revaloriser ton vêtement et lui donner un nouvel aspect voire même une toute nouvelle utilité. Ton jean est troué et tu ne sais pas quoi en faire ? Tu peux soit le retravailler en réalisant un patchwork soit le transformer pour en faire un sac, un tablier ou une pochette ! Tu manques d’idées ? Pas de soucis, tu peux nous contacter via notre formulaire de contact et on trouvera la solution ensemble ! 
  • Tu peux les donner : Il existe plus de 20 000 bennes en France pour déposer tes vêtements et voici une carte qui les recense. Tes vêtements utilisables en l’état seront revendus à bas prix dans les 73 boutiques Ding Fring du Relais ou destinés à l’export. Les textiles qui ne peuvent plus être portés seront recyclés par le Relais dans le cadre de la production de chiffons d’essuyage pour l’industrie, ou pour la fabrication de matières à partir desquelles est notamment fabriqué l’isolant Métisse®. Il existe bien évidemment d’autres centres de dépôts comme la Croix Rouge, Emmaüs ou des associations étudiantes. D'ailleurs, si tu passes par Redonner.fr, tu es récompensé de tes dons de vêtements en bénéficiant de prix doux chez leurs marques partenaires.
  • Tu peux les vendre : Vinted, Leboncoin ou Facebook Market, il existe plusieurs plateformes dédiées à la vente de seconde main. Il existe aussi dans toutes les villes, des boutiques de seconde main comme Bon Fripe Bon Genre ou encore La Chouette Curieuse sur Lyon. 

A présent, on compte sur toi pour qu’avant chaque achat, tu te poses les bonnes questions pour faire les bons choix. Alors bien sûr, l’objectif n’est pas de se torturer à chaque achat et d’être non plus le plus minimaliste possible. Tu peux bien sûr te permettre de te faire plaisir en faisant un achat coup de cœur même si tu n’en as pas réellement besoin mais pense à l'impact de celui-ci quand même… Il ne faudrait pas que ça soit toutes les semaines non plus. 

On espère que ce tri t’aura apporté autant de clarté dans ta garde-robe que dans ton esprit, un style plus représentatif de qui tu es, de nouveaux réflexes, moins de difficulté à t’habiller le matin et une meilleure gestion de ton budget ! Et pour ça, la planète te dit merci.

Un retour ? Une question ? Écris-nous ici et on sera ravis de te répondre.

izaure, c'est...

Des questionnaires créatifs

pour exprimer ton style et sans limite

Des créations exclusives

pour te sentir un peu plus unique

Une production européenne

pour favoriser le circuit court et la qualité

Une opportunité

de devenir créateur et d'être rémunéré pour tes idées !